photo 1

Hello Beautystas,

Aujourd’hui j’aimerais vous parler de mon retour au pays des parfums, des fragrances, au pays des senteurs sensuelles…ouuuuh, je sens que je vous ai bien accrochés, là !?

Cela faisait longtemps que je n’avais pas utilisé de parfum, de vrai…j’avais une addiction totale aux eaux de colognes, et un vrai rejet des eaux de toilette, et eaux de parfums, et ce…depuis mes deux grossesses. Oui je ne m’en étais pas remise.

Pour comprendre ce rejet, il faut que vous ayez eux deux choses: des enfants, et des nausées. En général, ça va de soi, surtout le 9 premiers mois.

Enfin, passons et laissons ces sujets aux post de la rubrique “ma vie de maman” que je compte rajouter sur ce blog?!

Voici donc le sujet de mon post d’aujourdhui: ne jamais dire jamais. Dans mon cas, c’est ne jamais dire,” ô parfum, plus jamais je ne te porterai!” .

Donc après n’avoir porté, pendant pratiquement 9 ans, que ma senteur magique, j’ai nommé “Escale à Portofino” de Dior, me voilà invitée à la soirée de lancement de La Nuit Trésor de Lancôme.

photo 3

 

Je conaissais déjà ce parfum, Trésor, qui m’avait accompagnée pendant presque toute mon adolescence. Je le trouvais sucré, fleuri et délicieusement féminin.

Puis après avoir fait une reconversion vers les eaux de colonnes, voilà que je redécouvre la version “nuit” de Trésor.

Dès mon arrivée à la soirée de présentation du parfum, j’avais trouvé sur ma table et avec chaque menu, une fleur en tissu, délicate et parfumée pour m’introduire en douceur dans le monde de la fragrance star. J’ai trouvé l’idée très sympathique.

Et tout au long de cette douce et si agréable soirée, ponctuée par une superbe programmation musicale, j’ai gardé la fleur Lancôme à mon poignet, comme une fleur-bijou…En s’estompant, le parfum devenait de plus en plus doux et intime…j’ai d’ailleurs gardé la fleur sur ma table de chevet pendant deux jours.

 

photo

 

Le lendemain, j’ai essayé le parfum directement sur ma peau. J’ai trouvé la fragrance très enveloppante, toujours sucrée, mais plus féminine, plus sensuelle…et j’ai décidé que c’est un parfum que je n’allais porter que la nuit. Il porte finalement bien son nom.

 

LNT-XIII 300dpi

 

Je dois vous avouer que lorsque j’étais journaliste beauté, je lisais tous les dossier presse, pour en faire la synthèse en quelques lignes. Aujourd’hui, je refuse de lire les DP ( dossier presse). Je me fie uniquement à mon propre ressenti. Pour vous parler de La nuit Trésor aujourd’hui, j’ai fait pareil…mais je l’ai seulement ouvert pour connaitre ses notes de tête et ce qui lui donnait ce côté envoutant, cette fragrance hyper féminine. La réponse est aussi simple qu’évidente: la rose, reine incontestable des fleurs et l’orchidée de vanille, appelé aussi “or noir” de la parfumerie. Que du beau monde là-dessous:)

 

photo 5

 

Je me suis demandée avant d’écrire ce post quel était l’intérêt pour vous, les beauty addict, de savoir que j’ai apprécié tel ou tel parfum.. Parce qu’après tout, un parfum, c’est très subjectif et très personnel. Un parfum, ça ne se décrit pas. Ça se sent, ça colle à la peau. On l’adore ou on le rejette.

Mais je voulais quand même vous raconter ma rencontre avec ce parfum. Aujourd’hui, sur mon étagère à parfums, je garde précieusement, La nuit Trésor, en prévision de belles soirées à venir. Bein oui…Même dans une vie de maman, il y a des soirées animées ?! Et je ne parle pas des soirées Avent, Huggies et Mustela!

Ciao, beautystas 🙂

 

photo 1